Home » Sur sa propre ignorance et celle de beaucoup dautres by Francesco Petrarca
Sur sa propre ignorance et celle de beaucoup dautres Francesco Petrarca

Sur sa propre ignorance et celle de beaucoup dautres

Francesco Petrarca

Published
ISBN :
Paperback
155 pages
Enter the sum

 About the Book 

La réponse de Pétrarque à 4 jeunes gens imbus de philosophie à la mode, dans la Venise de 1360, laccusant de ny connaître rien. Il y formule lopposition entre la scolastique et lhumanisme naissant, sinterroge sur le savoir et lignorance. A cesMoreLa réponse de Pétrarque à 4 jeunes gens imbus de philosophie à la mode, dans la Venise de 1360, laccusant de ny connaître rien. Il y formule lopposition entre la scolastique et lhumanisme naissant, sinterroge sur le savoir et lignorance. A ces jeunes idolâtres dAristote, il oppose lexemple dune vie et dun savoir unifiés, quil entend incarner dans la soumission aux certitudes de la foi Pétrarque, au-delà de la polémique sur lignorance, origine immédiate du texte, nous propose dans un style très vivant et avec une ironie souvent mordante, passant constamment à son habitude du plan personnel au plan philosophique, une excellente synthèse des idées auxquelles il tient de manière intransigeante : défense de lAntiquité classique, exaltation de la poésie et de léloquence, primauté de la philosophie morale, rôle de la piété comme vraie sagesse.À lépoque de ce qui est encore le Moyen Âge, il soulève la question des limites de la scolastique et formule le premier des idées qui seront celles de lhumanisme naissant.4ème de couverture: Dans Sur sa propre ignorance et celle de beaucoup dautres, Pétrarque (1304-1374) nous propose, dans un style très vivant et avec une ironie souvent mordante, une excellente synthèse des idées auxquelles il tient de manière intransigeante : défense de lAntiquité classique, exaltation de la poésie et de léloquence, primauté de la philosophie morale, rôle de la piété comme vraie sagesse. À une époque qui est encore, chronologiquement, le Moyen Âge, Pétrarque formule le premier des idées qui seront celles de lhumanisme naissant